SNCF : KESKISPAS FiRST 190216

 

P1050027.JPG

 

Plus de 6 millions de chômeurs en France (toutes catégories confondues) et la SNCF peine toujours à recruter. Les "speed dating" et autre bons cadeaux délivrés aux agents recruteurs n'y font rien. En PACA, des TER sont supprimés par dizaines faute de conducteurs. Un manque de personnel que la SNCF n’hésite pas à avouer ouvertement sur ses panneaux lumineux.

La situation n’est pas meilleure en Nord Pas de Calais – Picardie. Dès le 29 février et jusqu'en avril, une trentaine de TER sera supprimée chaque jour et remplacée par des bus ! La faute en est attribuée au trafic fret qui ne serait pas effondré conformément aux prévisions. Ainsi, les conducteurs de trains de marchandises ne peuvent remplacer les départs en retraite prévus au TER. Pour sa part, le Conseil Régional fulmine, et à juste titre : Il est inadmissible que les usagers du TER payent le prix de la mauvaise gestion par la SNCF de ses ressources humaines". La SNCF doit "prendre ses responsabilités" et de faire respecter "contrat qui lie la SNCF à l'institution Régionale", déclare le Vice Président en charge des Transports. Il réclame des indemnités à la société de chemins de fer.

En Ile de France, la pénurie de conducteur amène la SNCF à réquisitionner des conducteurs ardennais. Conséquence : six trains à supprimés à Charleville à compter du trois avril. Dans le cadre d’une note interne, la SNCF demande « à toutes les activités TER d’aider les établissements les plus en difficultés, en rendant disponibles des conducteurs ». Conséquences pour l’ardennais : les trains seront remplacés par des cars… De quoi anticiper sur les cars Macron !

 

FiRST estime que cette situation est purement scandaleuse !

 

Vous devez être enregistré(e) pour poster un commentaire.

Flash FiRST info's
Compteur de visites
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Il y a 5 utilisateurs en ligne
-
5 invités